Présentation

Aurélie, 24 ans, de Nantes, bientôt maman.

Je vais vous raconter un peu mon histoire.

Tout a commencé en mars 2019. Après 3 mois seulement passés avec mon petit ami, un accident survient. Pas le genre d’accident qui vous casse une jambe hein, je vous vois venir, rien de tout ça, non un qui vous rend maman.

Un événement qui comble de bonheur.

Fin mars, pas de règles. Ok pas de panique, oui le préservatif n’a pas fait son job mais j’ai pris la petite pilule miracle du lendemain, je risque pas d’être enceinte quand même ! On va attendre quelques jours on verra bien. De toute manière c’est pas le week end pour penser à ça, j’ai une sortie sur Rennes, on verra bien si elles arrivent à ce moment là – j’emporte ma cup au cas où.

Dimanche matin, je suis rentrée chez moi et j’ai peiné à dormir quelques heures. Ça me trouble tout de même, j’ai 3 jours de retard. Je le sais car je les notes tous les mois, je suis plutôt bien réglée d’habitude.

Je sors le test de grossesse Action de mon placard, acheté au cas ou car pas cher. C’est partit, c’est le moment qui va changer ta vie Aurélie. Mais tu ne le sais pas encore.

Même pas le temps de dire ouf, la deuxième barre s’affiche directement. Mais, ça fonctionne vraiment ce truc action ? C’est louche… Et pourtant.. Alors toute tremblante j’envoi un message a ma meilleure amie. C’est pas possible ce qui m’arrive. Elle me dit la même chose, le test est peut-être défectueux. Donc direction la pharmacie, les tests clearblue c’est fiable il parait. Et on est repartit pour un second test.

Enceinte. Bordel, je flippe. Pas possible. Impensable. Vous imaginez bien la panique que j’ai pu ressentir à ce moment là.. Et là vient la grande question… Je le garde?

Et la papa.. Il va dire quoi? Est-ce qu’il va en vouloir? Je lui annonce comment ? Stop. On se pose.

Le lendemain je vais faire une prise de sang. Plus de doute je suis bel et bien enceinte. Je prend la semaine pour y réfléchir. Il est là, je le garde. Le week end suivant j’annonce au papa la grande nouvelle. Il est sûr de lui – mais je m’y attendais – c’est trop tôt pour lui, il n’en veux pas. Sauf que moi je sens déjà la vie qui est en moi et je ne me sent absolument pas capable d’avorter. Je prend une semaine de plus pour réfléchir. Je le garde.

Et vient la première échographie, accompagné de ma maman – ma famille quant à elle est très heureuse de la jolie nouvelle d’un bébé dans leur vie – une première rencontre un peu hors du temps. J’ai ça dans le bidou? Il est bien là, à faire des bonds, c’est un moment tellement exceptionnel !

Début de grossesse difficile, des nausées, vomissements et j’en passe… Mais c’est le prix à payer quand on fabrique la vie.

Bref, voici le récit de mon incroyable aventure ! Bienvenue sur mon blog, il y en a encore tellement à vivre !

Full love ❤